à propos de mani
/ about mani


curriculum arte

présentation
/ statement


l'atelier
/ at work


presse

book (.pdf)

contact


mani présentation


Vers un équilibre silencieux des contrastes.

Très tôt sensible à son environnement visuel, Mani s'est d'abord plongé dans les images de cinéma, y trouvant un terrain fertile d'expérimentations et un langage alternatif lui permettant de contrer sa peur des mots. Mais le trop plein d'images bruyantes et aguicheuses d'un monde en accélération permanente le forcent à se réfugier dans un espace vital lumineux et calme.

De cette distance naît un regard décalé, alliant observation des choses et contemplation de l'être, et un besoin viscéral d'expression. Mani prend le temps de créer et invite le public à prendre le temps de regarder lui aussi. Son travail est exclusivement constitué d’œuvres minutieuses et précises pleines de contrastes : le noir et le blanc, les vides et les pleins, le minuscule et le grandiose, l'illustration et l'abstraction... Autant d'antagonismes en perpétuelle recherche d'équilibration. Car pour Mani, dessiner est un équilibre délicat d'absence et d'attention, de conscience et d'inconscient, de maîtrise et de lâcher prise.



Ces extrêmes se manifestent jusque dans la technique, où il s’agit d’utiliser l’outil le plus anodin, un stylo bille Bic, pour représenter l’idée même de la complexité, dans une vision hyper-réaliste d'un imaginaire. Un seul outil pour restituer une multitude de consistances, organiques, mécaniques voire minérales. En autodidacte, Mani transforme cet objet simpliste en plastique, symbole de l'industrialisation de masse, en un outil intime qu'il appose sur un support en bois apprêté artisanalement. La préparation est méticuleuse : colle d'os, poudre de marbre et beaucoup de patience pour obtenir un apprêt blanc parfaitement lisse.

Ainsi chaque nouveau tableau est comme un défi au vide qu'il s'agit de dompter par un premier trait, une forme, une ombre... Une erreur pour sûr, qu'il s'agira de rattraper avec un autre trait, une autre forme. Les erreurs deviennent alors moteur créatif, et s'étendent comme des fractales. Sans croquis préparatoire, Mani utilise la spontanéité de son trait pour laisser la forme se construire d'elle-même.



Puis quand la forme générale se déploie jusqu'à titiller l'esprit, il peut placer ses premiers personnages. Comme dans un plan de cinéma, Mani structure ses images et met en scène des figures qui invoquent l'existence d'une diégèse. C'est l'intégration de ces deux silhouettes, elles aussi très opposées, qui réinjecte du vivant et apporte un sens à l'ensemble, une direction significative. Grâce à leurs actions loufoques et animées, ces êtres étonnants donnent une touche d'humour salutaire et permettent de nous identifier aux situations. Nous plaçant parfois face à nos travers ou nos impuissances, ces tableaux sont comme des écrans sur lesquels est projetée une représentation aussi amusante qu'inquiétante, à la fois douce et cruelle, d'un monde construit sur ses propres détritus.

En mettant la forme au service du fond, Mani fait basculer son travail de l'Art Singulier vers la satyre en décortiquant le monde et sa complexité via ses « images métaphores » poétiques et apaisantes aux multiples niveaux de lecture.




artist statement (EN)

My artworks are minimal and complex at the same time. I explore little quirks of the world and put it in metaphoric situations. I draw since School time, when my ballpoint pen was doodling on my exercie books... Now I continue to dream awake, keeping my own friend the ballpoint pen, exploring this infinite world. My drawings are an invitation to look at our world with more distance, more serinity and humour ! because I think we need it.

mani





.